Benoit Magnin
Coach Professionnel à Nantes

Stress, Anxiété : le harcèlement et le Burnout

Burnout

Malheureusement, lors de mon séjour à Nantes en activité salariale, j’ai pu rencontrer deux choses que je n’avais jamais connu à un tel niveau celui de l’HYPOCRISIE et celui du COLLÈGUE TOXIQUE. C’est sur le « Collègue Toxique » que je vais m’attarder, car il est souvent un poison si nous ne réussissons pas à nous défendre. Il fait parti des facteurs aggravants du stress et par conséquent, il participe indirectement à l’augmentation de la charge de stress et de risque de burn-out.
 
 
  • Qui est le collègue toxique ? Le collègue toxique peut être n’importe qui au sein de l’entreprise un supérieur hiérarchique, un collaborateur, un directeur bref, il peut être tout le monde avec une grande capacité à ne pas vous affronter de front, mais à vous attaquer soit part des insinuations poussant votre esprit à douter de vous. Il est un parfait communicant pour vous amener en état de stress, et même d’anxiété à son contact. Si vous vous retrouvez avec lui seul, il n’hésitera pas à vous dire des « saloperies » et adoptera la politique « pas vue, pas pris » en groupe, il est plus sournois, il ne dit pas le fond de sa pensée, mais vous envoies des insinuations pour vous faire douter.
 
 
  • Que faire ? Il n’est pas facile de faire le distinguo entre simple reproche maladroit et harcèlement. Ce qui différencie le reproche, du harcèlement est le temps. Le reproche, c’est quelque chose que l’on va vous dire une fois qui sera tout à fait blessant également, mais le harcèlement se caractérise par des reproches réguliers avec la forte envie de vous faire douter. Afin de vous éclairer vous-même, il est conseillé de prendre un petit cahier et chaque fois que cela se produit de noter : la date, les mots, le contexte, si des personnes étaient présentes ou non. Cela vous permettra de vous détacher de vos doutes, mais également confirmer ce que vous pensiez « reproche » ou « harcèlement ».

 

  • Si après avoir effectué cet exercice sur une semaine, deux semaines voir trois, vous vous apercevez que vous ressentez une forme de harcèlement et que cela se confirme par vos écrits alors demandez à parler au RH à un autre supérieur hiérarchique ou même à un professionnel externe. C’est en ce sens que j’accompagne chaque personne dans ces démarches, car, oui, le harcèlement fait partie des facteur aggravant des risque au Burnout, mais également plus tragiquement dans des motifs de tentatives de suicide. Nantes et son agglomération ne sont pas épargnées par ce phénomène.
 
Toutefois, ce petit exercice aux apparences simplistes pourrait bien vous éviter de longues périodes de doutes, de stress et d’anxiété. 

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.