Benoit Magnin
Coach Professionnel à Nantes

Votre définition du Travail augmente ou diminue le Risque de Burnout

Burnout

Il est 8h30, je viens d’achever la lecture d’un chapitre de sociologie. La lecture de ce chapitre m’interpelle. Lire la définition du travail au travers des différentes sphères permet d’avoir une vision à 360°. 

Quelle est votre définition du travail ?

Je suis convaincu d’une chose, c’est que notre définition détermine nos réactions en fonction de l’entreprise dans laquelle nous évoluons. C’est l’addition de : 

Notre définition du travail + la politique de l’entreprise = Diminution ou Augmentation du Risque de Burn-out 

Alors quelle est votre définition ? Je pense que cet exercice mérite quelques minutes de réflexion pour peut-être y voir plus clair sur votre situation. La définition/la vision d’un métier évolue dans le temps avec nos expériences, nos réussites, nos échecs. 

En lisant cette étude sociologique, j’ai pu voir des visions très éloignées de la mienne, mais ceci reste leur vision. L’essentiel est de garantir une adéquation entre votre définition/vision et votre être intérieur. Tout cela détermine notre propension à être bien dans notre entreprise. 

Pour certains, le travail représentent : 

« Une mission, une conduite à tenir en tant que Cadre, une forme de responsabilité particulière qui enjoint à se comporter dans un sens attendu en mettant ses affects de côté » 

Pour d’autres 

« La possibilité de pouvoir accomplir une tâche qui les combles humainement » 

Pour d’autres 

« La possibilité d’un salaire élevé » 

Aucune définition n’est parfaite, mais vous devez la connaître et la faire évoluer au fil de votre vie si le besoin est.

Le travail n’a de sens pour ma part que s’il est libéré de toutes contraintes dans ma manière de penser et d’agir. L'essentiel pour ma part étant que mes actions, mes pensées soient tournées vers l’humain et qui lui apportent une aide. Mon travail impact ma vie personnelle, si mon travail est dénué de sens et qu’ils n’apportent pas les éléments ci-dessus alors ma vie perd de son sens. Enfin, pour terminer, j’ai évalué mon style de vie, de ce que j’avais besoin, je ne limite pas les rentrées d’argent, mais je sais quels sont les choix à faire pour me sentir bien. Tout est état d’équilibre et d’adéquation avec soi. 

Alors qu’elle est votre définition ?

Sortir du pré burn-out ou du burn-out, c’est également se connaître.

Il est est nécessaire de comprendre qu’il n’y a pas de bonne ou mauvaises entreprises à partir du moment où vous vous connaissez. C’est ce que je peux aborder avec mes clients lors d’accompagnement. Se connaître, c’est agir pour son bien. Et à juste titre, on ne se connaît pas réellement. J’aimerais être une mouche pour voir votre tête en vous posant la question "qu’est ce le travail pour moi » malheureusement, on ne se pose pas la question, nous allons au travail de manière machinale. Puis un jour, c’est le trop-plein. 

Comme je vous le disais, en réalité à partir du moment où vous vous connaissez et connaissez la politique développé par la direction vous pouvez faire des choix. Des choix qui vous incombent peut être parfois difficile mais surtout libérateur. 

Si votre définition du travail est de vous accomplir en aidant les autres, mais que tout les jours vous aller dans une entreprise où vous êtes face à des machines ceci finira par vous faire rentrer en conflit. À l’inverse, si votre définition du travail est dénuée de toute affecte, mais que vous devez faire face à des salariés uniquement là pour gagner leur pain vous serez vite frustré…..

Rien de bon dans les deux cas, car le risque encouru est celui de la frustration, du burn-out, du stress parfois nous devenons l’opposé de ce que nous sommes. Je me rappelle de ce collègue qui était très cultivé, avec une envie d’apporter de la non-violence dans la communication et qui a fini par devenir pendant un moment « un gros con » pour reprendre le vocabulaire de certains collaborateurs soucieux de bien-être…

Le collaborateur, frustré, stressé, déprimé en burnout…..

Il commence à avoir des risques d'augmentation de burnout quand il y a un fort décalage entre votre définition et la politique entretenue par votre supérieur ou votre direction.  C'est le cas de mon ancien collègue de Nantes.

Cet homme avant tout était quelqu’un qui aimait profondément la nature humaine, mais tout les matins-là seule chose dont les responsables de magasins parlaient, c’était chiffre, chiffre et encore chiffre vous connaissez peut-être le BRIEFING du matin. Il voyait chaque jour ses avantages diminués, sa parole moquée et il a commencé à devenir désagréable à tel point que ses collègues ont fini par se désolidariser. 


Est ce la direction qui avait tord ou lui peu importe ceci explique le fait qu’à partir du moment où nous connaissons notre définition du travail, on peut alors prendre des décisions qui éviteront des heures de stress, qui finiront par vous libérer. 

Est-ce que je pensais comme ça pendant mon pré burn-out ? Bien sûr que non, j’avais la tête dans le guidon et pourtant tout comme mon collègue, je m’obstinais à vouloir changer une politique de direction qui n'était pas la mienne. Je vous rassure, il existe des entreprises où l’on peut trouver l’équilibre. Pour que je puisse me décider, il a fallu qu’une personne ayant la même profession que moi me permette de m’interroger alors oui, j’ai pris des décisions pas toujours sans difficultés, mais j’ai repris goût à la vie et en la foi d’aider les autres en me rapprochant de ce qui était utile et important à mes yeux. 


En conclusion, choisissez votre définition, observez finement le comportement de la direction et pour terminer Choisissez tout en étant accompagné si le besoin s’en fait ressentir.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.